Lousonna - Lausanne antique

La basilique

La basilique, construite dès 40 de notre ère et transformée par la suite, est le plus grand bâtiment de Lousonna. Elle abrite à la fois les activités politiques, judiciaires, administratives et économiques. Lousonna dépend des autorités d’Aventicum, la capitale de la Cité des Helvètes ; il est donc probable que la basilique abrite le bureau du délégué des autorités d’Avenches.



Sous le portique prennent place quatorze scholae, des boutiques de marchands ou des sièges sociaux de confréries corporatives. Deux de ces corporations sont connues à Lousonna, celle des charpentiers (tignarii) et celle des nautes du Léman (nautae lacus Lemanni). Ces derniers appartiennent à une riche confrérie de bateliers en charge du transport de marchandises sur le Léman, mais aussi sur terre, jusqu’à Yverdon, où d’autres bateliers prennent le relais dans le bassin des Trois-Lacs.



À la fois hôtel de ville, tribunal et lieu d’échanges commerciaux, la basilique de Lousonna est divisée en deux nefs par une colonnade centrale qui soutenait la toiture mais certainement aussi un étage. Une salle indépendante, probablement utilisée pour les procès ou les réunions du conseil municipal, est séparée de la grande halle par trois piliers transversaux. Richement orné, ce monument de prestige est l’emblème du pouvoir romain. Lors des fouilles du bâtiment, deux fours à chaux ont été découverts. Datant de l’abandon de la ville antique, ils ont servi à brûler les pierres des bâtiments de Lousonna pour produire de la chaux, nécessaire à la fabrication de mortier. La restitution que vous voyez se fonde sur plusieurs éléments décoratifs mis au jour lors de la fouille de la basilique en 1935, dont des chapiteaux corinthiens ou composites, des bases de colonnes et des fragments de peinture murale.