Lousonna - Lausanne antique

Les nécropoles


À l’époque romaine, les nécropoles se situent en dehors du périmètre urbain, les tombes et monuments funéraires s’exposent aux entrées des villes, le long des routes. Leurs épitaphes rappellent aux vivants le souvenir du défunt et leur prodiguent parfois même des conseils afin de profiter pleinement de la vie. Si nous ne connaissons qu’une nécropole datant de l’occupation de Lousonna – elle se situe le long de la route d’accès occidentale – il est certain que d’autres espaces funéraires se trouvaient le long des autres routes d’accès à la ville gallo-romaine, à l’est et très vraisemblablement au nord de celle-ci. D’ailleurs la destination funéraire du cimetière actuel du Bois-de-Vaux, qui recouvre très certainement la route d’accès à Lousonna venant du nord, remonte au minimum au (haut ?) Moyen Âge puisqu’un sarcophage, fabriqué avec des éléments de monuments romains de Lousonna, y a été découvert. Il y a fort à parier qu’un cimetière gallo-romain y était établi précédemment.

La nécropole gallo-romaine à l’ouest du vicus a fait l’objet de plusieurs interventions archéologiques. Deux campagnes de sondages puis une fouille d’évaluation en 2012 ont permis de préciser la nature et l’ampleur de cette nécropole qui semble s’étendre sur une surface de 14'000 m2. Elles ont en outre mis en évidence une occupation mésolithique (9500-5500) du secteur. 



Fouille d'une tombe à incinération de la nécropole de l'Ouest. Archeodunum SA.


Fouille d'une tombe à incinération de la nécropole de l'Ouest. Archeodunum SA.

Un projet immobilier, appelé Métamorphose,  prendra place à l'emplacement de la nécropole de l'Ouest, Il s'agit d'une opportunité, exceptionnelle dans nos régions, de fouiller en intégralité une nécropole gallo-romaine bien préservée et d'apprendre, de façon quasi exhaustive, une multitude d'informations sur la population qui a vécu à Lousonna à l'époque romaine.