Lousonna - Lausanne antique

Le port de Lousonna

Les fouilles archéologiques menées entre 2016 et 2017 en vue de la construction de la Maison Olympique ont permis d’explorer les rives de Lousonna et d’en dégager le port commercial. Un vaste entrepôt pouvant contenir au minimum 100 m3 de denrées (de quoi nourrir 4 000 personnes durant un mois) a été découvert à cette occasion. Cela porte à trois le nombre d’entrepôts découverts le long du rivage au fil des investigations archéologiques.

Largement suffisants pour les habitants de Lousonna, ces entrepôts servaient à stocker des marchandises destinées à alimenter d’autres localités du Plateau suisse et probablement à ravitailler les troupes de l’armée romaine stationnées sur la frontière du Rhin. Deux jetées distantes de 190 mètres et coudées vers l’est jouaient le rôle de brise-lames et assuraient de pouvoir charger ou décharger des marchandises à l’abri des courants. Ces jetées, partiellement explorées, étaient constituées de deux parois de pieux qui retenaient un important blocage de pierres.



Certains de ces pieux, qui ont parfois plus de 2000 ans, peuvent être observés dans le bassin du parc archéologique, mis en scène par l’artiste suisse Étienne Krähenbühl et son fils Fabien Krähenbühl, archéologue.


En savoir plus sur le port de Lousonna